La casa Milà, surnommée “La Pedrera” (la carrière de pierre) est un édifice d’Antoni Gaudí érigé entre 1906 et 1912, déclaré Patrimoine Mondial de l’UNESCO en 1984. Cette grande vague pétrifiée, qui est la dernière oeuvre de Gaudí, est la nature qui est faite bâtiment ; tous ses mouvements en sont inspirés. Cette oeuvre est d’une grande force artistique et surtout très insolite ; elle n’a rien à voir avec l’architecture de son temps.

La maison lui a été commandée comme hôtel particulier par Pere Milà i Camps et Roser Segimon i Artells, un couple de la bourgeoisie catalane. Le couple jouissait alors d’une position privilégiée, ce qui peut expliquer qu’ils ont voulu créer une maison à la conception innovatrice et de grand luxe, du style moderniste. Le projet Milà était de construire un édifice de grandes dimensions, et, suivant la coutume de l’époque, de s’attribuer le premier étage pour sa propre résidence et de destiner le reste à la location. Pourtant, il y a eu des désaccords entre le couple et Gaudí. A la mort de l’artiste en 1926, Segimon s’est debarrassée d’une bonne partie des meubles et cacha l’autre partie, qui n’est pas ressortie à la lumière jusqu’en 1990, quand la Caixa de Catalunya acheta et restaura le bâtiment.

La casa Milà accueille entre autres l’unique exposition dédiée à la vie et l’oeuvre de Gaudí, avec ses créations, dessins, objets, photographies et vidéos.

 

Comment y accéder ?

Métro : L3 et 5, arrêt Diagonal.

Adresse : Provença, 261 – 265. 08008, Barcelona

Tel. 902 202 138

Heures d’ouverture:

Du lundi au dimanche, de 9h à 20 :30h.

Prix :

Adulte : 20,50 euros.

Étudiant : 16,50 euros.

Enfant à partir de 7 ans jusqu’à 12 : 10,25 euros.

Guide audio inclut.